Aller au contenu

Le réseau

Le développement des collaborations entre les acteurs de la recherche scientifique et la société civile, observé depuis plusieurs années, s’applique aussi aux domaines de la culture.
Conservation du patrimoine, archives, archéologie, architecture et aménagement urbain, informatique documentaire, musique, arts du spectacle, patrimoine écrit, ethnologie, sociolinguistique, arts plastiques… Dans tous ces secteurs, des démarches participatives liées aux projets de recherche émergent, accompagnées de leur lot de questionnements spécifiques.

Quelles sont les spécificités des recherches participatives dans le champ culturel ? Comment mieux associer les différents publics à tous les stades de la recherche ? Comment accueillir les volontés citoyennes de mener des recherches ? Comment restituer les résultats aux partenaires, aux participants et au public en général ?

Le réseau Particip-Arc, soutenu par le Ministère de la Culture, ambitionne la mise en réseau des acteurs des recherches culturelles participatives, pour favoriser le partage d’expériences et l’analyse réflexive des pratiques mais aussi pour promouvoir et développer les sciences participatives dans les domaines de la culture.

Musée de Bibracte. Premier atelier de recrutement pour le projet « Bulliot, Bibracte et Moi » organisé à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. © Bibracte, Antoine Maillier, 2019

Bref historique

2017

Le Ministère de la Culture lance un appel à manifestation d’intérêt « Recherche culturelle et sciences participatives », où il invite chercheurs, professionnels et représentants de la société civile à se regrouper en réseau pour croiser pratiques de recherche culturelle et pratiques participatives. Il souhaite ainsi mettre en évidence l’apport des démarches participatives aux projets de recherches culturelles en termes d’innovation méthodologique et scientifique, et renforcer la capacité des citoyens et professionnels de la culture à jouer un rôle actif dans la recherche et l’innovation.

2018-2019

Suite à cet appel, une trentaine de chercheurs et professionnels du secteur culturel (archéologie, urbanisme, linguistique, arts, musicologie, communication, patrimoines…) se réunissent au sein d’un réseau nommé « Particip-Arc », coordonné par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Après une phase de partage de savoirs et de savoir-faire, de foisonnement de questions et de constats, le réseau se concentre sur trois sujets :
- la participation et les publics participants ;
- la recherche et les évolutions induites par les sciences participatives ;
- les outils de la participation, de collecte et de traitement des données.

Les principaux résultats des travaux du réseau sont partagés lors d’un colloque organisé en juillet 2019, puis en octobre dans le cadre du TURFU festival organisé par Le Dôme (Caen), ainsi que dans un rapport remis au Ministère de la Culture en septembre 2019.

2020...

Fort de cette première expérience de travail en réseau, les partenaires, soutenus par le Ministère de la Culture, désirent poursuivre le travail en commun. Le réseau Particip-Arc entre alors dans une phase de consolidation qui passe par la structuration de la gouvernance du réseau ; l’organisation de séminaires afin de poursuite les réflexions et échanges collectifs ; et la mise en place du portail du réseau, véritable vitrine pour les projets et les membres. Il s’agit ainsi de consolider le déploiement et de renforcer la visibilité du réseau auprès des acteurs de la recherche culturelle comme auprès des divers publics.

Les actions

Déploiement et visibilité du réseau

  • Favoriser l’adhésion de nouveaux membres au réseau
  • Mettre en place une stratégie de communication du réseau
  • Consolider les modalités de pilotage

Echanges et collaborations entre les différents acteurs

  • Organiser des séminaires thématiques visant à stimuler la réflexion du réseau, la production de synthèses et l’innovation.
  • Organiser des groupes de travail thématiques. En 2021, un nouveau groupe sera lancé sur la question des liens entre science participative et musées, afin d’identifier des passerelles à créer entre participants aux programmes de recherches participatives, et visiteurs des expositions des musées.

Animer, maintenir et faire évoluer le Portail Particip-Arc

  • Alimenter le portail en contenus : projets, ressources, actualités, événements…
  • Réfléchir à la mise en place de fonctionnalités complémentaires
Collections
Collections généalogiques et collections d’autographes : identifier, numériser et inventorier les documents pour permettre leur classement, leur signalement dans la salle des inventaires virtuelle et leur communication à tous.@Archives Nationales

La gouvernance du réseau

Le réseau Particip-Arc s’organise autour de :

  • Un comité de réseau chargé de piloter la stratégie et les actions du réseau. Il regroupe 6 à 10 membres et se réunit 6 fois par an.
  • Des groupes de travail thématiques, en fonction des actions que les membres souhaitent développer. En 2020 deux chantiers sont en cours : l’un pour organiser les séminaires du réseau, et l’autre pour structurer le portail web.

Colloque organisé par le réseau Particip-Arc, Juillet 2019 @MNHN

Une personne ou structure participe au réseau

  • En tant que membre : elle participe aux réflexions et séminaires du réseau, propose des contenus sur le portail…
  • En tant que membre actif : elle participe au comité de réseau et/ou à des groupes de travail thématiques (chantiers)

Une fois par an, un appel est lancé auprès de l’ensemble des membres du réseau qui peuvent, s’ils le souhaitent, devenir membre actif en intégrant le comité de réseau ou un groupe de travail.

Les membres actifs

Les structures impliquées dans le pilotage et les chantiers du réseau