Aller au contenu
Sciences participatives

Description de la ressource

Auteur : Réseau Particip-Arc

Source : https://www.youtube.com/channel/UCBnvsBPVRxhyYt7Kzxvr7Tg/playlists

Année de publication : 2020

Enregistrement du webinaire organisé par le réseau Particip-Arc le 7 juillet 2020.

Au cours de la période de confinement, de nombreux projets participatifs, directement liés à cette situation particulière, ont émergé, et une participation accrue sur certains projets préexistants a également été observée. Cet accroissement significatif de la participation met en lumière un besoin de collectif, de communauté, de réseau. En ces temps où les relations sociales restent limitées, cette envie d’interaction passe nécessairement par une participation en ligne via des outils numériques. 

Dès lors, de nombreuses questions peuvent se poser : de quelle façon cette dynamique, observée dans de nombreux secteurs, s’est appliquée au domaine de la recherche culturelle ? Quels sujets nouveaux ont émergé, quels sont ceux qui ont été réinvestis par une participation accrue, et pourquoi ? Cet accroissement des recherches participatives en période de confinement a-t-il permis un élargissement des types de participants ? Cette situation a-t-elle généré de nouvelles méthodes de travail, créé des innovations sur les plans technique, scientifique, organisationnel ou encore social? De quelle façon les nouvelles formes de participation observées dans le domaine culturel (à l’exemple des défis) interrogent les recherches culturelles participatives ? Quels enseignements en tirons-nous pour les prochaines années ?

Ouverture du webinaire. Frédérique Chlous, Directrice du Département Homme et Environnement, MNHN, Responsable du projet Particip-Arc. Astrid Brandt-Grau, Cheffe du Département Recherche, Enseignement supérieur et Technologie, ministère de la Culture

Les modifications des espaces sonores depuis le confinement. Grégoire Chelkoff, PR ENSA Grenoble, chercheur UMR AAU-Cresson. Peter Sinclair, PR ESA-Aix, UMR PRISM

L’école dans les nuages : répondre au confinement par des formes de création participative en réseau. Retour sur la période à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence. Marie Brines, assistante de direction à l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini, et doctorante à l’Université Paris 8 EDESTA

La crise Covid : un accélérateur pour l’open science, la production de communs et l’ouverture aux milieux maker pour les recherches culturelles participatives. Matei Gheorghiu – Réseau Français des Fablab – Centre de Recherche Risques et Vulnérabilité de la MRSH de Caen. Yvan Boude  – Chargé de mission au département « science et société » du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Pascal Ferry – Bibliothèques de la Ville de Paris : l’exemple du Corolab 

L’animation virtuelle du projet participatif Bulliot, Bibracte et Moi (BBM) : outils, pratiques, bilans. Emmanuelle Perrin et Philippe Chassignet, CNRS, chargés de projet « Bulliot, Bibracte et moi »

Animer des communautés de participants : quels enseignements des pratiques développées pendant le confinement? Anne Dozières, directrice de Vigie-Nature, MNHN

La recherche culturelle participative comme première forme de co-construction d’un collectif pour amorcer le passage au « monde d’après ». Vincent Guichard, directeur Bibracte EPCC. Jean-Baptiste Bing, directeur Maison du Patrimoine oral de Bourgogne

Conclusion et perspectives. Frédérique Chlous, Directrice du Département Homme et Environnement, MNHN, Responsable du projet Particip-Arc